« CORSICA UNA VIA ROMANA » est un documentaire réalisé entièrement en langue corse par Jean Charles Marsily durant l’année 2015.

Article- Corsica una via romana-03Pour revenir sur ce fait historique, le réalisateur est allé à la rencontre de l’association « Guardia Corsa Papale » dont le but est de réhabiliter la mémoire des gardes corses du pape, sacrifiés sur l’autel des velléités géopolitiques de Louis XIV, au XVII siècle. En effet entre le VIII et le XVIII la garde papale était effectuée par des hommes venus de toute la Corse. Aujourd’hui ce sont les fameux gardes Suisses qui sont en charge de cette mission. Le tournage qui s’est déroulé entre la Corse et L’Italie traite d’un fait historique important dans l’histoire de la Corse. Le tournage qui s’est déroulé entre la Corse et L’Italie traite d’un fait historique important dans l’histoire de la Corse.

Pour revenir sur ce fait historique, le réalisateur est allé à la rencontre de l’association « Guardia Corsa Papale » dont le but est de réhabiliter la mémoire des gardes corses du pape, sacrifiés sur l’autel des velléités géopolitiques de Louis XIV, au XVII siècle.
À travers l’histoire de ces soldats, qui étaient chargés de maintenir l’ordre dans Rome et d’assurer la sécurité du Pape, c’est une partie de l’histoire de notre île que l’association cherche à mettre en lumière. « Guardia Corsa papale » est notamment soutenue par d’imminents chercheurs, historiens et confréries insulaires.
Ce documentaire sous forme de road-movie initié en Corse, nous emmènera jusqu’à Rome pour célébrer un événement créé par les corses en 1505. Il s’agit de la procession de la Madonna Fiumarola qui est à présent un évènement religieux important pour les Romains.
À cette occasion une messe en langue corse sera interprétée dans l’église San Crisogono.
Le film se conclura avec, au début du mois d’octobre 2015, la venue à Bastia d’une imposante délégation romaine pour porter la statue de la Madonna Fiumarola aux côtés de celle de la Madonna de Lavasina au cours de la procession de cette dernière.

Ce qui sera intéressant aussi c’est qu’au delà de ces évènements religieux seront organisés des échanges historiques et commerciaux entre les villes de Bastia et Rome.
Toutes ces rencontres et ces évènements viendront éclairer ce que furent les liens entre nos deux sociétés et faire connaître cette histoire peu méconnue et vieille de plusieurs siècles.

Diffusion prévue sur France 3 Corse Via Stella début 2016.

 Article- Corsica una via romana-01